Quelle est l’espérance de vie du chat ?

Vous venez d’adopter un adorable chaton et vous espérez bien pouvoir le garder près de vous le plus longtemps possible ? Sachez que l’espérance de vie d’un chat est très variable : elle se situe généralement en moyenne entre 8 et 16 ans, selon la race de l’animal, ses habitudes alimentaires, son état domestique ou sauvage… Pour calculer au plus près l’espérance de vie de votre chaton, mais aussi pour prendre les dispositions nécessaires afin de lui assurer l’existence la plus longue possible, voilà tout ce que vous devez savoir sur les différents paramètres de survie de votre chat, votre nouveau compagnon préféré !

- L’espérance de vie, qu’est-ce que c’est ?

On appelle espérance de vie l’âge moyen qu’humains et animaux peuvent espérer atteindre avant de mourir. L’espérance de vie est une donnée approximative, calculée sur la base de critères spécifiques à chaque genre, chaque race et chaque milieu. La durée de vie d’un humain est estimée à 85 ans, celle du chien à 10 ans en moyenne…

Aussi, l’âge indiqué comme espérance de vie n’est pas un terme dans le sens absolu : il s’agit simplement d’un repère produit par des statistiques. Autrement dit, même si l’espérance de vie de votre chat est de 14 ans, cela ne veut pas dire que votre matou va mourir après avoir soufflé sa quatorzième bougie ! Bien au contraire, il pourra vivre beaucoup plus vieux, mais aussi passer de vie à trépas plus que tôt que prévu… N’oubliez pas : le calcul de l’espérance de vie n’est pas une science exacte. Il peut toutefois vous donner de précieuses indications pour bien prendre soin de votre chat !

Comment calcule-t-on l’espérance de vie d’un chat ?

D’un point de vue général, le calcul de l’espérance de vie d’un chat prend en compte des critères de sexe, de cadre de vie et de race :

Votre chat est-il un mâle ou une femelle ?

On considère que les femelles vivent plus longtemps que les mâles : l’âge moyen est de 15 ans pour une chatte et 13 ans pour un chat.

Votre chat est-il stérilisé ?

La fécondité de l’animal est aussi un indice important. En effet, la stérilisation aurait pour effet de prolonger la vie de votre chat : de six mois pour une femelle… et de presque 2 ans pour un mâle ! En réalité, l’explication est simple : contrairement au mâle en chaleur, qui n’hésite pas à s’éloigner du domicile pour assouvir ses désirs et à se bagarrer avec ses congénères, un matou castré restera plus volontiers au coin du feu, dans la sécurité du foyer !

Est-ce un chat de race ou de gouttière ?

Le pedigree du chat a aussi son mot à dire : les chats de gouttière, c’est-à-dire croisés, auraient une constitution moins fragile que celle des chats de pure race tels le Siamois et le Maine Coon qui figurent parmi les préférées des européens. Les premiers vivraient ainsi en moyenne jusqu’à 14 ans, les seconds, jusqu’à 12 ans seulement. Mais cette information est à prendre avec des pincettes : en effet, certaines races de chats sont réputées, au contraire, pour leur longévité (16 ans pour le Birman, 14 ans pour le siamois…)

Est-ce un chat d’intérieur ou un baroudeur ?

Le lieu de vie d’un félin est souvent déterminant pour sa durée de vie. En effet, un chat d’appartement ou qui reste à la maison sans sortir du jardin, est préservé des accidents de la circulation (attention cependant aux chutes de la fenêtre…). Dans les campagnes et à l’extérieur d’une manière générale, de nombreux dangers menacent la vie de nos petits compagnons : si les attaques des animaux sauvages sont rares, ils peuvent toutefois être renversés sur les voies routières, dévorer une boulette de poison réservée à des nuisibles ou encore grignoter un rongeur empoisonné, etc.

L’alimentation de votre chat est-elle saine ?

Enfin, les habitudes alimentaires sont primordiales du point de vue de la durée de la vie de l’animal. Il est évident qu’un chat nourri régulièrement et sainement, avec des aliments adaptés à son régime naturel, sera en meilleure santé et donc vivra plus longtemps que son congénère livré à lui-même, sous-alimenté ou vivant du produit de sa chasse. Mais attention, bien nourrir un chat ne veut pas dire l’inciter à se goinfrer : en effet, un chat en surpoids, voire obèse, sera exposé aux maladies cardio-vasculaires et au diabète et vivra ainsi bien moins longtemps que s’il était demeuré dans une forme athlétique.

Votre chat est-il consulté par un vétérinaire ?

On imagine que votre chat rend une petite visite de temps en temps pour un contrôle général. Une fois par an à partir de 8 ans est une bonne moyenne si votre animal de compagnie ne présente pas de changements comportementaux (vomissements, diarrhées, éternuements, yeux qui pleurent, etc…). Quoi qu’il en soit sa moyenne d’âge ne peut que croître dans la mesure où votre chat sera conduit chez un vétérinaire en cas de souci de santé, surtout si des soins lui sont portés sans avoir attendu que son problème de santé ne s’aggrave.

Quelles sont les principales causes de mortalité chez le chat ?

Les statistiques distinguent les causes de mortalité chez les sujets jeunes des causes de mortalité chez les chats adultes. Ainsi, 50% des chats de moins de 5 ans meurent sous les roues des véhicules. Au-delà de cet âge, leur décès est généralement dû à une maladie, généralement une insuffisance rénale ou un cancer. S’il est difficile de protéger votre matou contre toutes les pathologies possibles et imaginables, considérez cependant :

  • qu’un chat non seulement nourri correctement, mais aussi bien soigné (ce qui implique les vaccins réglementaires, une éventuelle stérilisation, des vermifuges réguliers ainsi que des visites de contrôle annuelles chez le vétérinaire) sera mieux armé pour résister contre les maladies, et vivra d’autant plus longtemps ;
  • que la pilule contraceptive donnée à une chatte tout au long de sa vie risque de la raccourcir prématurément, étant donné qu’on la soupçonne d’être la cause de tumeurs : si vous ne voulez pas de chatons à la maison, le mieux est donc de faire stériliser directement l’animal et d’après les vétérinaires c’est mieux pour sa santé.

Combien d’années un chat peut-il vivre ?

Au-delà des statistiques, on entend souvent parler de félins d’âge vénérable, véritables vieillards à moustaches qui dépassent allégrement les prévisions les plus optimistes ! Ainsi, certains chats domestiques vivent vieux jusqu’à l’âge de 18 ans, parfois même 20 ans, pour le grand bonheur de leur maître. Pour l’instant, selon le Guinness, le record semble avoir été battu par une chatte texane, morte à 38 ans ! Et au fait, en âge humain, ça fait combien ?

  • Collier chat émaillé

    13.90  Choix des options
  • Sautoir émaillé chat assis multicolore

    14.90  Choix des options
    -30% sur le 2ème
  • Pendentif chat fantaisie célèbre

- Âge félin ou âge humain ?

Contrairement à ce qu’on entend parfois, il ne suffit pas de multiplier par 7 l’âge d’un chat pour obtenir son équivalent en âge d’homme. En réalité, le calcul change tout au long de la vie du félin, dont l’évolution doit être mesurée en proportion à sa vitesse de croissance, plus rapide que chez l’homme. Ainsi, un chat d’un an serait un vigoureux jeune homme – ou une fringante jeune fille – de vingt ans. À six ans, il serait dans la force de l’âge : quarante ans ! 10 ans équivaudraient à soixante ans, et 15 ans, presque à quatre-vingts… Un chat de 20 serait donc, en réalité, un centenaire !

Vous êtes à présent en possession de tous les éléments qui vont vous permettre de calculer, plus ou moins, la durée de vie que vous pouvez espérer pour votre matou. Oui mais attention… quelle vie ? N’oubliez pas que les chats n’en ont pas moins de neuf… du moins, c’est ce qu’on raconte !

Laisser un commentaire